© 2019 par AAEEC KIN-BALL. Créé avec Wix.com

 

À la rencontre de nos kin-balleurs.euses

Maël Gagneux

"Le sport, c'est comme un spectacle!"

  • Grey LinkedIn Icon

C’est à la Salle Athlétis, entre l’accueil de joueurs internationaux et la surveillance des activités d’Idéasport, que nous nous adressons à Maël Gagneux, bénévole lors de la Coupe du Monde de Kin-Ball 2019.

Jeune de 16 ans, Maël rêve de « travailler dans le monde du spectacle » dans la partie technique (son, lumière, pyrotechnicien).
Aussi impliqué dans la vie artistique que dans le sport, notre junior mène de front ses deux passions et s’y investit pleinement pour « faire un spectacle pour les autres ». Maël est animé par le plaisir de dessiner de beaux sourires sur le visage de chacun :« Faire de notre vocation, un divertissement pour les autres ».

 

Volonté retranscrite dans le sport, Maël est un ancien judoka reconvertit en kin-balleur chez les « juniors ». Sport découvert lors de vacances d’été, c’est durant des séances de sports diversifiés que notre junior commence à tâter le ballon.

Séduit par ce sport d’un nouveau genre, ce lycéen apprécie particulièrement l’état d’esprit dont fait preuve le Kin-Ball : « Ce qui fait plaisir c’est cet esprit de partage, de découvrir les autres clubs, savoir où en sont les autres joueurs, et parfois faire des connaissances ». Outre le côté convivial, ce sport permet d’allier « esprit de compétition, esprit d’équipe » et respect envers autrui : « Lorsque des personnes sont en mauvaise posture il faut savoir les aider. Si une équipe perd il est aussi important de montrer qu’on est là pour les soutenir. »

C’est dans cette atmosphère que notre joueur évolue depuis trois ans au sein de l’AAEEC Kin-Ball. Senior des juniors, Maël est le plus âgé de sa catégorie. Il est à la fois « joueur, capitaine d’équipe lors des Open Juniors », et parfois joueur chez les adultes pour pouvoir adapter leurs jeux aux tactiques des juniors. Très impliqué dans la vie du club, Maël continue de valoriser le sport et l’AAEEC Kin-Ball au travers de différentes actions bénévoles (Représentant du club lors du jumelage France-Allemagne, Porte-parole devant le directeur et le professeur de sport de son lycée… etc). Pour lui, promouvoir le Kin-ball c’est la possibilité de susciter des vocations chez les autres car, « le sport c’est comme un spectacle ».